L’Ebola … Un business … Un mensonge … Une arnaque

vendredi 19 décembre 20140 commentaires

La panique autour du virus Ebola nous rappelle la grippe aviaire de 2005 et celle nommée H1N1 de 2009. En ce qui concerne cette dernière, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé, en 2009, qu’un tiers de la population mondial pourrait être touchée par l’H1N1. Du coup, presque l’ensemble des pays du monde entier ont mobilisé des budgets très importants pour commander des millions de vaccins. Ces budgets ont alimenté les caisses des industries d’armes biologiques ; les laboratoires pharmaceutiques, ceux qui créent le virus et son médicament. C’est du business. C’est du marketing. Ce sont des entreprises qui créent le besoin et le produit apte à le satisfaire. Ils agissent comme les industries d’armes qui mobilisent des lobbies très puissants pour que les guerres se produisent. Ils s’en fichent du nombre de victimes. L’être humain n’est rien pour eux. Ils ne s’intéressent qu’au chiffre d’affaire. 

Laissant cette « grippe » tranquille. Personne n’en parle aujourd’hui. Elle a disparu. Il est où le tiers touché ? Où sont les vaccins ? Où sont les médias qui n’ont pas cessé de  donner l’ampleur à cette grippe ? Où sont les experts en santé qui ont confirmé ce qu’a dit l’OMS. Ou simplement : Où est cette grippe ? Personne n’en parle. Tout le monde est disparu.

Le virus d’Ebola est traité de la même manière. C’est un crime contre l’humanité. C’est une arme biologique génétiquement modifiée qui vise la dépopulation mondiale. Le Dr Cyril Broderick, professeur de pathologie des plantes a déclaré dans un article publié sur l'Observateur, le plus grand journal de Liberia, que " Ebola est un organisme génétiquement modifié (OGM) ". 
Concernant le question de la dépopulation, plusieurs scientifiques américains ont ouvertement appelé à la dépopulation mondiale en utilisant des armes biologiques génétiquement modifiées comme Ebola et bien d'autres. Selon le célèbre Life Site News, le Dr Eric Pianka de l'Université de Texas aurait préconisé l'utilisation de ce virus pour éradiquer 90% de la population mondiale.

Les médias gonflent le sujet avec des reportages et des images des soignants avec des masques et des combinaisons qui donnent l’impression qu’on regarde un vrai film de science-fiction. Des médias qui, malheureusement, mentent pour protéger les intérêts financiers des compagnies pharmaceutiques et des lobbies. C’est dangereux. Dans le même sens, les gens ignorent la façon dont le virus se propage. Les médias ignorent le rôle de la sensibilisation. 
Il faut savoir que la grippe saisonnière tue entre 250 000 et 500 000 personnes par an dans le monde sans créer cette panique que les médias créent autour du virus Ebola.

Voici une illustration puissante de l’André Carrilho, artiste et caricaturiste, qui montre exactement la façon dont parlent les médias du virus Ebola : 


Plusieurs scientifiques dans le monde entier ont mentionné que l’Ebola est un virus fabriqué, comme Dr Cyril, dans les laboratoires scientifiques des pays les plus puissants dans le monde.  C’est une sorte de « colonisation » biologique qui remplace celle géographique et culturelle envers les pays africains et asiatiques avec le même objectif qui est de mettre la pression sur ces pays, acquérir les richesses et augmenter leurs dettes. C’est vrai que les pays asiatiques, ces dernières années, se sont développés et ne sont pas – si je me permets de le dire – concernés directement par ce « projet » comparé aux pays africains qui possèdent un stock énorme de matières premières. Mais, ces pays, c'est à dire les pays asiatiques, représentent un vrai danger économique pour le continent américain et européen. Du coup, ce virus fabriqué, et bien d’autres, n’est, comme j’ai déjà mentionné, qu’une colonisation biologique plus dangereuse que celle géographique des années passées. 

Les médias déclarent que la seule défense contre ce virus est un vaccin pharmaceutique afin que les compagnies pharmaceutiques génèrent des milliards de dollars. Cependant, il y a une censure régulière des informations sur le traitement naturel qui peuvent être très efficaces comme l'argent colloîdal. L'impression de la propagande de la CDC (Centre pour le Contrôle et la prévention des Maladies) et la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) a déjà menacé de fermeture les entreprises qui proposent des huiles bénéfiques

Voici une vidéo d'un témoignage d'un ancien médecin militaire sur le virus Ebola en 1976 affirmant que le virus existait déjà et qu'un Sérum a été trouvé :



Partagez cet article :
 
Copyright © 2018. Télécharger vos LIVRES en PDF gratuitement - Tous droits réservés